Mahdia ou la ville de la magie

mahdiaDes plages de sable blanc, des paysages fabuleux, des hôtels de luxe, des sites archéologiques et historiques… Tout cet ensemble fait de la ville de Mahdia une destination privilégiée pour les touristes étrangers ou encore les vacanciers tunisiens.

Selon un rapport de la direction régionale du tourisme à Mahdia, la ville est considérée comme étant la destination touristique la plus convoitée en 2013 ; d’ailleurs une hausse de 12% des nuitées a été enregistrée en comparaison avec la même période de la saison précédente.

Une station balnéaire de prestige

Située à environ 200 kilomètres au sud de la capitale Tunis, Mahdia porte les traces d’un passé glorieux en histoire, patrimoine et culture.

Considérée comme étant la première capitale des califes fatimides au Xe siècle, la ville est située entre Monastir et Sfax sur une presqu’île rocheuse.

Avec l’une des plus belles plages de la Tunisie, elle se distingue surtout par la qualité du sable qui s’étale sur des kilomètres de littoral ; en effet ce dernier, de couleur topaze, est bordé de sable blanc et fin qu’on compare souvent à l’or, ce qui en fait une station balnéaire très appréciée.

Pour profiter d’un séjour agréable et convivial, rien de tel que la multitude d’hôtels de luxe qu’abrite la ville de Mahdia, connus pour des prestations et service de qualité et un accueil chaleureux.

A la découverte des empreintes historiques

En sortant de l’hôtel, les vacanciers peuvent partir à la découverte de la ville qui comprend plusieurs sites et monuments intéressants, comme l’importante porte fortifiée La Skifa Kahla ou Bab Zouila qui date du Xe siècle et a été restaurée au XVIe siècle.

Un autre monument atypique de la ville : La Grande Mosquée, fondée en 916 et qui a la particularité d’être dépourvue de minaret ou encore la mosquée Hadj Mustapha Hamza, qui constitue un bel exemple d’architecture religieuse de l’époque ottomane.

En parcourant Mahdia, il est impératif et indispensable de visiter le cimetière marin situé en front de mer, au bout de la presqu’île.

Il ne faut pas non plus sous-estimer les beaux paysages qu’offre la ville à la nuit tombante, l’occasion d’apprécier l’ambiance féérique des lieux.

 

 

 

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply