Venise, la ville aux mille facettes

 

veniseSynonyme de romantisme, de dépaysement et de mystères, Venise a su se démarquer des autres villes par sa singularité géographique, historique et culturelle.

Une cité particulière

Surnommée la « Cité des Doges » ou la « Sérénissime », Venise a des particularités géographiques qu’on ne trouve pas ailleurs. En effet découpée en six quartiers historiques, la ville est parcourue par plus d’une centaine de canaux et s’étend sur 118 îles ; elle abrite aussi 455 ponts au-dessous desquels passent les bateaux et les fameuses gondoles.

Le cœur de la cité se déploie autour du quartier San Marco et de la basilique du même nom, alors qu’une rive est occupée par le quartier de Castello, qui recouvre toute la partie sud-est de Venise et celui de Cannaregio, qui occupe toute la partie de la ville comprise entre le Rialto et la gare ferroviaire. L’autre rive abrite les quartiers de Santa Croce et de San Polo.

Une richesse architecturale hors du commun

Construits sur des piliers de bois, les bâtiments de Venise  se distinguent par une architecture vénitienne qui est considérée comme étant le fleuron de l’architecture des XVIIIème et XIXème siècles.

En visitant Venise, les touristes peuvent découvrir une multitude de monuments, de musées et de quartiers connus à travers l’histoire et qui présentent une richesse inestimable en matière de patrimoine ; d’ailleurs Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On distingue ainsi la Basilique Saint-Marc, la Basilique Santa Maria della Salute, la Basilique de San Zanipolo, le campanile San Francesco della Vigna, la Gallerie dell’Accademia de Venise, la Scuola Grande de San Rocco, la Biblioteca Marciana, l’Hôtel des monnaies, le Palais Contarini del Bovolola la Fenicele Pont de l’Académie, le Pont de la Constitution, il Giardini Groggia et le fameux et incontournable le Palais des Doges.

Il est vrai que tous ces endroits méritent la visite mais s’éloigner des circuits classiques est aussi intéressant ; il suffit d’aller se perdre dans les rues  et découvrir les coulisses et l’autre facette de Venise : les cuisiniers qui sont aux fourneaux, les musiciens en pleine répétition de musique de chambre, les artisans dans leurs ateliers…

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply